Page:Variétés Tome IV.djvu/353

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Traduction d’une lettre envoyée à la royne d’Angleterre par son ambassadeur, surprise près le Moüy par la garnison du Havre de grace, 15 juin 1591.
À Lyon, par Jean Pillehotte, libraire de la saincte Union.
1591.
Avec permission1.
In-8.

Madame, Vostre Majesté a esté advertie par le milord de Rochestre de ce qui s’est passé en France jusques à son departement de Dièpe, où il me laissa auprès du roy vostre bon frère. Depuis ce temps-là, l’evesque de Rome,


1. Il y eut une autre édition de cette Lettre, la même année, à Troyes, chez J. Moreau. Elle est curieuse, et les détails qui s’y trouvent semblent vrais ; je la crois pourtant supposée, n’ayant pu découvrir quel est le Walshingham à qui on la prête. Celui qui fut long-temps ambassadeur