Page:Variétés Tome IV.djvu/69

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Le Passe-port des bons Beuveurs, envoyé par leur prince pour conserver ses ordonnances, dedié à ceux quy sont capables d’en jouir. Ensuitte la lettre generalle d’escorniflerie1 et l’arrest des Paresseux.
À Paris.
S. D. In-8.

À tous presens, passez et àvenir. De la part de monseigneur, monseigneur le recteur, vice-recteur, doctorateur, chancelier, garde des bouteilles, procureur general, controlleur des viandes et autres subjects du corps chancelant de l’université bachique establie pour l’erudition de ceux quy aiment à savourer le nectar, et principalement les enfans de ceste celèbre ville de Paris, soubs la protection de monseigneur, salut et dilection sempiternelle en celuy quy primus plantavit vineam.



1. Cette suite manque, malgré l’annonce du titre. La Lettre générale d’écorniferie est sans doute la même que nous avons donnée dans ce volume. Quant à l’Arrest des paresseux, nous n’avons pu le retrouver.