Page:Variétés Tome IV.djvu/81

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Le Purgatoire des Hommes mariez, avec les peines et les tourmentz qu’ils endurent incessamment au subject de la malice et mechanceté des femmes, quy le plus souvent leur sont données pour penitence en ce monde. Traicté non encore imprimé jusqu’à present, et addressé à ceux et celles quy ne se comportent en leur mesnage selon les loix de la raison.
À Paris, jouxte la coppie imprimée à Lyon, par François Paget, imprimeur.
M.DC.XlX.
In-8º.

Les anciens payens, bien qu’ilz ne recognoissent le mariage pour un grand mistère, comme nous, estoient neantmoing en ce subject plus religieux que nous : car ils estimoient que les mariz estoient les maistres du corps et de la substance des femmes, pour en disposer à leurs plaisirs.

Et maintenant l’on voit ordinairement que quelques hommes pensent prendre des femmes pour en