Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/142

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


   ‘ —.

E F l;? ÃNWW `·e tée.;et abnttuexur la semelle xcomme ilpst, dit cx- ` ü·n’JFù'·F`*P1*‘¥=9Il*°·-l°*"?P·• bu-www rw

 <1¤·<=1¤¤s· .<1¤ï1>~¤i¤¤<:··¤¤¤1>*¢!î<== le ¢¤1»:<îT~ll¤r où

_ on veut.; on a.bientdt.trouvé.la yérileble ' — " " ¢1¤=¤s¤`<1¤’î11¤îf¤¤s· ~1¤¤¤<î ehveem ~<>ài¤sv·¤ •î¤ ·· , · mères •îsm¢•¤r¢·¤>¤1’¤¤s¤¢¤¤¤ etêimîë ` nue -jusquT4‘4 voie lelbouletentrer . 1*<>¤¤%¤¤s2· ~=¤·z··r¤a¤%·1¤·¤¤¤z·¤¤¤ du 1>~#¤1>¤ a ès qui se voit gisement; conduit le boulet de .«* 1 l’œil·· .· :. · -.= -,

`-'ï‘· Ji?. ‘      fois trouvé   yraiecharge, il

` t fr ·¤ •1¤’* =‘.-¤¤m¢¤ -14 1¤ï褤 1~= —¤·>¢¤î1¤ ·· , . pes, tant poudre dureyle bouletse ‘ - ;; u z . _i j` ._ · " I · · eu9qmnkl,0n`chànge de_poqdre',_ iLfaut,prenrh·e_.gurde:àQr.rieochet et lerégler-de · nouveau; et quand il est trop_f0rt_, c’est-à4dire quand il élève considérablement, il, sera; bon de ` l’abaisser_ et idîemployerpour cet eH'et le çoin de

 i mire; et' en augmenter la _cba.1rge afin dele roidir

·'¤»u rxzîüâ un peu davantage; il endevîent plus dangereux; Lil:. '. mais il faut prendre garde àdeux choses: lfûne, .de ne pas trop le roîdir; parce qu’il pourraitpassersans `plonger ; et Pzzutre , qu’i1 raseçoujours les paniers; et quandil en abat que.lqu’un, il n'éSt_que meilleur, car c’est la perfectioudu bien tirer quede raser le sommet du parapetle plus près qu’il est possible sans le toucher; un peu d’exercice et de bon sens l’0nt_bientôt réglé. _ . .4 t- .« V 5