Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/242

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


gm qrnqun _ bien_ leur devoir ; ` C8f','_ Clûîâlltt €l<}_$0![|§¢¤`§l!flS ,_ il n’y a guere lrâises ni-de palissades soient rompues, _ . yi · ` '- Q _; ·S_i les sont pleins- fl‘eau ,£ est autre chose: on peut attendre le passage du·i`osë·>é . pîëcèm 91119 que [leur ¤<jmmq¤î¢at1¤n·=}t1à-plgœ · peut subsister; maïçggme elle rom_pqîé,_iI estfort .d9nge1·eux_ de soutenir- defyîqeffome avec un gros monde ;‘_ car si felles sont` . battues de canons et , est les retranchemens non plus que lesicopjumnioaè 1î<>î1s» puisëèm Sùëîsüfs ·'¤¤•î¤1¤!;l¤ëë<l¢ 1¤ïü§>·“âû¥ pour- ceux défendent .qpanIl·§l,s E cetîétat, est- de-n’y_hasarderiquè peu la foi; et de ne pas?_g¤¢h•Iie,1’¤xirép1ité,il”È_ r .s _ ` '· -'À-[1ly’gp—_ggt pas du corp; ileliràpe; s’il a un bon fossé ;;comme on ne pourra l’u};or· der que parles comblemens et passages àuîog y fera, s’il n’y a plusieurs brèches et mêmeldhssei cq- »·x la grandes , la garnison', selon qu’elle sera- forte, `·iiÃÃii1..Ée:.i pourra hasarder d’y soutenir un assaut ou deux, M mm" parce qu’on.ne pourra aller à elle qu’en défilent 5 mais il n’en serait pas de imême s’il aîait iles batteries uà ricochet qui enfilasseut le rempart par les deux bouts ;_ pour lors , il ue serait pas au pou-_ _ - voir dela garnison de s’y présentencn grbsses troupes ,·à moins diêtre fréquemment traversée`, ce qui ne serait pas capable d’empêcher'qu’elle ne fût emportée , si les brèches étaient grandes et