Page:Vauban - Traité des sièges et de l’attaque des places.djvu/75

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


mzs Pneus. 45 sont- lespleins d’eau quandelle est dormante, si les bords en sont bas et non revêtus.

Après cela, ceux qui sont secs, profonds et revêtus sont bons; mais les meilleurs sont ceux qui étant secs , peuvent être inondées d'une grosse eau dormante et courante quand on le veut ; parce qu’on peut les défendre secs, et ensuite les inonder, et y exciter des torrens en rendent les trajets impossibles. Tels sont les fossés de Valenciennes, du côté du Quesnoy qui sont secs, mais dans lesquels on peut mettre telle quantité d'eau dormante ou courante qu’on voudra, sans qu’on le puisse empêcher. Tels sont encore les fossés de Landau, place moderne, dont le mérite n'est pas encore bien connu des médiocrement intelligens, bien que toute neuve et sans être achevée, elle ait déjà soutenu’ deux grands sièges.

Les places qui ont de tels fossés avec des réservoirs d’eau qu’on ne leur peut ôter, sont très difficiles à forcer, quand ceux qui les défendent savent en faire usage.

V Les fossés revêtus dès qu’ils ont IO, I2, 15 5 ,2o r et,25 pieds· de profondeur, sont aussi fort bons, parcequeles bombes ni le canon ne peuvent rien _ ·· contre Ccsrèvêternens, et qn’on‘n’y peut entre? ’ - · · que par—les ·descentes’,~ e’est-à>dire en défilant un — · à-un, ou ’deux_·-à deux au plus, ce quiest sujet ·à ` . bien. des inconvéniens ;’ car· on vous chicane par de fréquentes sorties sur votre passage etvos loge-