Page:Verlaine - Jadis et Naguère, Vanier, 1884.djvu/148

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Dit du dehors Quelqu’un qui ricanait,
« Contes prévus ! farces que l’on connaît !
Morgue espagnole et fougue italienne !
Don Juan, faut-il afin qu’il t’en souvienne,
Que ce vieux Diable, encore que radoteur,
Ainsi te prenne en délit de candeur ?
Il est écrit de ne tenter… personne
L’Enfer ni ne se prend ni ne se donne.
Mais avant tout, ami, retiens ce point :
« On est le Diable, on ne le devient point. »