Page:Verne - La Chasse au Météore, Hetzel, 1908.djvu/207

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
190
LA CHASSE AU MÉTÉORE

pur raffinement de politesse ou tout autre sentiment ? — il avait commencé par tourner franchement le dos à la direction suivie par ses compagnons pour se porter à la rencontre de Mrs Arcadia Walker et lui offrir sa compagnie. Après tout, n’était-il pas naturel, étant données leurs relations d’amitié, qu’ils allassent ensemble à la découverte du bolide ?

« Enfin, il est tombé, Mr Stanfort ! tels furent les premiers mots de Mrs Arcadia Walker.

— Enfin, il est tombé ! » répondit Mr Seth Stanfort.

« Enfin, il est tombé ! » avait répété et répétait encore toute cette foule en se dirigeant vers la pointe nord-ouest de l’île.

Cinq personnes avaient toutefois réussi à se maintenir en avant des autres. C’était d’abord M. Ewald de Schnack, délégué du Groenland à la Conférence Internationale, auquel les plus impatients avaient courtoisement cédé le pas.

Dans l’espace ainsi devenu libre, deux touristes s’étaient aussitôt insinués, et MM. Dean Forsyth et Hudelson marchaient maintenant en tête, fidèlement accompagnés de Francis et de Jenny. Les jeunes gens continuaient à intervertir leurs rôles naturels, comme ils l’avaient fait à bord du Mozik. Jenny s’empressait près de Mr Dean Forsyth, tandis que Francis Gordon entourait de soins le docteur Sydney Hudelson. Leur sollicitude n’était pas toujours très bien accueillie, il faut le reconnaître, mais, cette fois, les deux rivaux étaient si profondément troublés, qu’ils n’avaient même pas remarqué leur présence réciproque. Il ne pouvait donc être question de protester contre la malice des deux jeunes gens, qui marchaient entre eux, côte à côte.

« Le délégué va être le premier à prendre possession du bolide, maugréa Mr Forsyth.

— Et à mettre la main dessus, ajouta le docteur Hudelson, croyant répondre à Francis Gordon.

— Mais cela ne m’empêchera pas de faire valoir mes droits ! proclama Mr Dean Forsyth, à l’adresse de Jenny.

— Non, certes ! » approuva Mr Sydney Hudelson, qui pensait aux siens. À l’extrême satisfaction de la fille de l’un et du neveu de l’autre, il semblait vraiment que les deux adversaires, oubliant leurs rancunes personnelles, fissent masse de leurs deux haines contre l’ennemi commun.