Page:Verne - La Chasse au Météore, Hetzel, 1908.djvu/80

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
69
LA CHASSE AU MÉTÉORE

spécialement de son cher Francis, son « fieu », comme elle avait coutume de l’appeler, selon une vieille coutume familière et tendre. Que pourrait faire le pauvre jeune homme, après un éclat public qui aurait rendu toute réconciliation impossible ?

Aussi, dans l’après-midi du 22 avril, se trouvant seule avec Mr Dean Forsyth dans la salle à manger, entre quatre-z-yeux conformément à ses désirs, elle arrêta son maître au moment où celui-ci se dirigeait vers l’escalier de la tour.

On sait que Mr Forsyth redoutait de s’expliquer avec Mitz. Généralement, il ne l’ignorait pas, ces explications ne tournaient point à son avantage ; il jugeait donc plus sage de ne pas s’y exposer.

En cette occasion, après avoir regardé en dessous le visage de Mitz, lequel lui fit l’effet d’une bombe dont la mèche brûle et qui ne tardera pas à éclater, Mr Dean Forsyth, désireux de se mettre à l’abri des effets de l’explosion, battit en retraite vers la porte. Mais, avant qu’il en eût tourné le bouton, la vieille servante s’était mise en travers, et, ses yeux dardés sur ceux de son maître dont le regard fuyait peureusement :

« Monsieur, dit-elle, j’ai à vous parler.

— À me parler, Mitz ? C’est que je n’ai guère le temps en ce moment.

Ma fine ! moi non plus, monsieur, vu que j’ai à faire toute la vaisselle du déjeuner. Vos tuyaux peuvent pardi bien attendre comme mes assiettes.

— Et Omicron ?… Il m’appelle, je crois.

— Votre ami Krone ?… Encore un joli coco, celui-là !… Il aura de mes nouvelles un de ces quatre matins, votre ami Krone. Vous pouvez l’en prévenir. Comme dit l’autre, la bonne entend l’heure et te salue ! Répétez-lui cela, mot pour mot, monsieur.

— Je n’y manquerai pas, Mitz. Mais mon bolide ?

Beau lide ?… répéta Mitz. Je ne sais pas ce que c’est, mais, quoi que vous en disiez, monsieur, ça ne doit pas être beau, si c’est cette affaire-là qui depuis quelque temps vous a mis un caillou à la place du cœur.

— Un bolide, Mitz, expliqua patiemment Mr Dean Forsyth, c’est un météore, et…

— Ah ! s’écria Mitz, c’est le fameux met dehors !… Eh bien, il fera comme l’ami Krone, il attendra, le met dehors !