Page:Verne - Le Pays des fourrures.djvu/26

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
16
le pays des fourrures.

« C’est mon voyageur ! » (Page 18.)

aveuglé par la rafale, piqué jusqu’au sang par ce froid terrible, traversa la cour en biais et se dirigea vers la poterne.

« Qui diable peut venir par un temps pareil ! se disait le sergent Long, en ôtant méthodiquement, on pourrait dire « disciplinairement », les lourds barreaux de la porte. Il n’y a que des Esquimaux qui osent se risquer par un tel froid !

— Mais ouvrez donc, ouvrez donc ! criait-on du dehors.

— On ouvre, » répondit le sergent Long, qui semblait véritablement ouvrir en douze temps.

Enfin les battants de la porte se rabattirent intérieurement, et le sergent