Page:Verne - Le volcan d'or.pdf/382

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
346
le volcan d’or.

Cette existence allait s’écouler dans l’attente et, pour la supporter, une forte dose de patience ne serait pas superflue. Il y aurait lieu, toutefois, d’observer l’état du volcan et de surveiller la marche de l’éruption. Plusieurs autres ascensions seraient évidemment nécessaires. Ni Ben Raddle, ni le Scout, ni, moins que personne, Jane Edgerton, ne reculeraient devant la fatigue, et les progrès du phénomène seraient bien certainement suivis de jour en jour.

Summy Skim et Neluto, en tous cas, ne seraient pas embarrassés pour employer ces longues heures. Ils chasseraient, soit dans les plaines du Sud et de l’Ouest, soit à travers les marécages du delta de la Mackensie. Le gibier abondait, et ce n’est pas à ces enragés chasseurs que les jours paraîtraient interminables. Dès le premier jour, toutefois, le Scout leur recommanda de ne pas trop s’éloigner. Pendant la belle saison, le littoral de l’océan Polaire est fréquenté par des tribus d’Indiens, dont il est prudent d’éviter la rencontre.

Quant au personnel de la caravane, il pourrait se livrer au plaisir de la pêche. Le poisson ne manquait pas dans le labyrinthe des rios, et, rien que de ce chef, l’alimentation générale eût pu être assurée jusqu’à la formation des premières glaces.

Plusieurs jours n’amenèrent aucun changement dans la situation. L’éruption ne montrait aucune tendance à s’accroître. Ainsi que l’avait supposé Ben Raddle, en voyant en quel point du sommet s’ouvrait le cratère, la cheminée volcanique était bien creusée dans le flanc nord-est de la montagne, ce qu’expliquait d’ailleurs l’obliquité du profil ouest, par lequel seulement pouvait s’effectuer l’ascension. Du campement établi presque au pied du Golden Mount et que dominait sa face orientale, on entendait assez distinctement, en effet, le sourd tumulte du travail plutonique. L’ingénieur en concluait que l’épaisseur de ce flanc très abrupt ne devait pas être considérable, et Bill Stell partageait cette opinion.