Page:Verne - Voyages et aventures du capitaine Hatteras.djvu/42

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
32
AVENTURES DU CAPITAINE HATTERAS

— Hé ! hé ! fit le docteur, je croyais comme vous que cet homme vous laisserait le commandement du navire et ne viendrait jamais à bord, mais…

— Mais ? répliqua Shandon avec une certaine contrariété.

— Mais, depuis l’arrivée de sa seconde lettre, j’ai dû modifier mes idées à cet égard.


'The English at the Noth Pole' by Riou and Montaut 016.jpg


— Et pourquoi cela, docteur ?

— Parce que, si cette lettre vous indique la route à suivre, elle ne vous fait pas connaître la destination du Forward ; or, il faut bien savoir où l’on va. Le moyen, je vous le demande, qu’une troisième lettre vous parvienne, puisque nous voilà en pleine mer ! Sur les terres du Groënland, le service de la poste doit laisser à désirer. Voyez-vous, Shandon, j’imagine que ce gaillard-là nous