Page:Vigneau - Journal de l’Île aux perroquets 1892-1900.djvu/16

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
1893


Juillet


1erJ’ai été pêcher à l’ouest de l’ile avec du perroquet pour bouette, pris 18 morues.

24 hommes d’une goëlette de Shelburne N. E. qui pêche dans les environs, sont venus sur l’ile pour avoir une carte du Golfe n’en ayant pas, je leur ai donné mon livre de direction

3Depuis deux jours fumée très épaisse venant de l’Est avec une forte odeur de tourbe brulé
12J’ai envoyé Dominique à longue Pointe chercher de la farine et du Saindoux. Ce matin les berges de Longue Pointe sont allé chercher une baleine entre l’ile nue et l’ile aux Bouleaux.
13Dominique arrivé de Longue Pointe il rapporte que les berges qui pêchaient à Natashquan sont montées et que les goelettes ont décendu plus bas. Le feu est pris par la Rivière au Tonnerre et à Watsheshoo