Page:Vigneau - Journal de l’Île aux perroquets 1892-1900.djvu/25

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
1895

1894 Avril 4 mercredi de la Quasimodo je suis arrivé sur l'ile à 8 h Am avec ma berge, j'ai emmené avec moi Thos Vibert et Téodle Gravelle pour m'aider à la monter sur les remparts. Tout est en ordre comme j'ai quitté. Les récifs sont presque clair de remparts j'ai allumé les feux le même jour j'étais à Longue Pointe depuis le 24 mars, mais les gros vents et la glace fine ainsi que les gros froids m'avaient empêché de traverser plus tot. 6 beau temps Vibert et Gravelle ont traversé avec mon canot que je leur ai prêté. Ils ont tué 10 moniacs le temps qu'ils ont été ici 9 A. Vaillancourt et Ph Rail sont venu sur l'ile pour la chasse et ont resté à coucher (En marge, en rouge = Cette année j'ai pour domestique un français de St Malo agé de 25 ans, il est sur la côte depuis 2 ans, Francis Avril est son nom. Je l'ai congédié le 23 juin. Le 5 juillet j'ai engagé Luc Gagnon, de Matane pour le reste de la saison 23 ans.