Page:Vigneau - Journal de l’Île aux perroquets 1892-1900.djvu/7

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
1892

La veuve Forgues ne quitta lile que le 12 juin après qu’elle fut bien rétablie.

Dans le courant de l’été j’ai travaillé à peinturer et nettoyer les batisses. Comme je n’avais ni papier ni cahier à ma disposition, aussi beaucoup d’ouvrage à faire je n’ai pas tenu journal, j’ai consigné seulement quelques remarques sur le gibier et le bois de maré que je ramenais sur lile et aux alentours partie de la page complètement découpéeetc

28 mai tempête du S. E. La mer est monté très haute

17 juillet Coup-de vent O La mer très grosse, il est atterri 1/2 corde de bois sur lile

Dans le courant de l’été je n’ai vu passé qu’un seul navire qui montait. Dans le cours de Septembre Suzanne est allé à Québec, elle a été 15 jours absente

La 1ere neige est tombé le 1er Novembre, il avait gelé avant ça