Page:Vigneau - Lettres des premiers missionnaires 1858-1860.djvu/74

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


1871 Dans le cours de l'hiver, radoubé l'avant de notre Goëlette, "Wide-Arneke". Chargé de loup-marin au Printemps aussi de morue l'été et d'hareng l'automne. 5 Décembre, mort de mon père 1873 Loni Gaudet est venu hiverner chez chez moi avec sa famille. J'en retourna aux iles de la Madeleine quelques années après. Ce même hiver, radoubé l'arrière de la Goëlette 1872-75 Une femme de la Gaspésie, veuve DUpuis née Henriette Farlotte, est demeuré chez moi comme servante avec sa petite fille de 1872 à 75 inclusivement. 1875 Perdu le "Wide-Amake" dans les glaces, C'Était le 10 mai. 1876 Ma famille a passé le printemps chez mon beau-frère William Doyle le temps que j'étais au loup-marin. 11 juillet naissance de Vital. Durand l'été j'étais engagé à Mr Pitts, d'Halifax, comme commis.