Page:Vilmorin-Andrieux - Les plantes potagères, 1883.djvu/75

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


BETTERAVE GOLDEN MELON.
Synonyme : angl. Dobito’s improved mangold.


Variété de B. jaune globe à chair plus ou moins teintée de jaune, ainsi que les pétioles. On vante cette variété comme plus nutritive que la B. jaune globe ordinaire : elle nous a paru jusqu’ici très prompte à dégénérer et d’un rendement peu considérable.


BETTERAVE YELLOW TANKARD.


Cette variété anglaise est à la B. jaune des Barres ce qu’est à la jaune globe la B. golden Melon. Elle est moins franchement ovoïde que la jaune des Barres, mais plutôt presque cylindrique, s’amincissant rapidement à la tête et à la pointe. La peau en est d’un rouge orangé assez foncé ; les pétioles des feuilles sont teintés de jaune ; la chair est zonée de jaune et de blanc.



Betteraves à sucre.


Noms étrangers : angl. Sugar-beet. all. Zucker-Rübe. flam. et holl. Suiker-wortel. esp. Remolacha de azucar, Betabel de azucar. port. Betarava branca d’assucar.


BETTERAVE BLANCHE DE SILÉSIE.
Synonyme : B. blanche à sucre.
Noms étrangers : angl. White Silesian sugar-beet. all. Weisse echte Zucker-Rübe.


Betterave blanche de Silésie Vilmorin-Andrieux 1883.png
Betterave blanche de Silésie.
réd. au cinquième.

Ce nom, qui désigne la variété d’où sont sorties toutes les betteraves à sucre, ne s’applique plus aujourd’hui à aucune race en particulier ; il désigne plutôt l’ensemble de toutes les variétés sucrières, et plus particulièrement celles qui ont conservé le plus d’analogie de forme et de volume avec la betterave à sucre primitive. C’est donc à la B. de Silésie qu’il faut rapporter, comme des races plus ou moins modifiées, les formes suivantes.



BETTERAVE BLANCHE A SUCRE ALLEMANDE.

Nom étranger : angl. White Silesian or Small-rooted sugar-beet.


Racine à peu près complètement enterrée, pas très allongée, assez large du collet ; feuilles nombreuses, ordinairement étalées. Cette race peut donner, dans des conditions moyennes, un rendement de 40 000 kilogr. de racines à l’hectare, avec une richesse en sucre de 12 à 13 pour 100.

La B. blanche à sucre de Breslau en est une sous-variété à racines nettes, mais un peu courtes.