Page:Viollet-le-Duc - Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, 1854-1868, tome 8.djvu/289

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


fragment du tombeau de Jésus-Christ et quelques gouttes de son sang. On plaça ces reliques au centre de la rotonde, dans une sorte de grotte, à l’imitation du tombeau du Sauveur à Jérusalem. Cette grotte existait encore en 1806, époque à laquelle un curé de Neuvy la détruisit parce qu’elle masquait l’autel au fond de la nef.

Coupe.eglise.Neuvy.Saint.Sepulcre.png

La coupe (fig. 7) donne une idée complète de ce curieux monument. Il est facile, en l’examinant, de reconnaître que la construction du XIe siècle s’arrête au niveau D. Tous les arcs de l’étage inférieur sont plein cintre, tandis que ceux de l’étage supérieur sont en tiers-point.

En E, à l’extérieur, est une arcature d’un travail assez délicat, et toute