Page:Viollet le Duc - Ancien théâtre françois, t. 3, 1854.djvu/374

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
370
Moralité

Qui moult vous pourront tenir lieu
Pour la vostre salvation.
En l’evangille nous lisons
Et nous dist ainsi : Beati qui audiunt cerbum
Dei et custodiunl illud.
Geste evangille icy
Dicte de Dieu pour celle cause,
Et qui bien gardast celle clause,
Pas ne fust le monde entaché.
Comme il est, de mortel péché.
Pourtant, mon amy, je vous prie,
Que vous soyez de bonne vie
Et vous gardez de damuement ;
Mais aymez Dieu parfaictement,
Et pour l’amour de luy donnez
De telz biens comme vous avez
A ceulx qui ont nécessité,
En la vertu de Charité.
Ne vivez pas comme les bestes ;
Gardez et honnorez les festes ;
Ne jurez pas Dieu ne les sainctz,
Car moult vous en vauldriez mains.
Ne soyez pas fornicateur.
Et craignez Dieu le créateur ;
Fuyez la faulce plaiderie.
Et vous gardez de Tricherie,
Car el est faulce et dangereuse.
L’AVARICIEULX.
Par ma foy, elle est gracieuse,
N’en dictes point de desplaisir.
Vous seriez trop à loysir
Devant moy de la diifamer,
Car je vous faictz bien assavoir