Page:Vivien - Le Christ.djvu/57

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


saisi les oreilles, attire la tête vers lui, d’une voix forte, le condamné clame encore, par deux fois :

« Père je remets mon esprit entre tes mains ! ».

Un bruit sec. Un éclair. Un jet de sang. Le corps roule dans le panier. Justice est faite…