Page:Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome28.djvu/259

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


RÉFLEXIONS

SUR

LES MÉMOIRES DE DANGEAU

ET

EXTRAIT D'UN JOURNAL

DE LA COUR DE LOUIS XIV.

AVERTISSEMENT DE BEUGIIOT.

« Il parut, en 1770, un volume in-8" sous le titre de Journal de la cour de Louis XIV, depuis 1084 jusqu'à iHo, avec des notes intéres- santes. C'était un extrait des Mémoires manuscrits de Dangeau. Outre les notes qui sont au bas des pages, l'éditeur mita la fin du volume un résumé qu'il intitula Témoignage de l'éditeur. Dans la réimpression qu'on donna, en '1807, de ce volume, on nomme Voltaire comme celui à qui l'on doit l'édition de 1770, qui était anonyme. Les notes critiques et malignes de Voltaire n'ont de sel qu'autant qu'elles sont rapprochées du texte. J'ai donc été obligé de rapporter tous les passages qui ont donné lieu à des notes de Voltaire. J'ai mis en tête le Témoignage de l'éditeur. C'est ce morceau que je donne sous le titre de Réflexions sur les mémoires de Dangeau. « 

Voilà ce que je disais en '1818. J'ajouterai que le volume qui porte le millésime '1770 est de la fin de '1769; voyez la lettre à Richelieu, du 22 novembre '1769. Le volume de 1807 est augmenté de diverses pièces qui ne sont pas de Voltaire.

On avait, en 1 830, commencé la publication des Mémoires et Journal du, inarquis de Dangeau. La collection devait former dix volumes. On n'en a imprimé que quatre, et l'entreprise a été abandonnée.

Il avait paru, en '1817, un Extrait des Mémoires du marquis de Dan- geau, avec des notes historiques., par madame de Sartorij, deux volumes in-1 i ; et Abrégé des Mémoires, ou Journal du marquis de Dangeau avec des notes historiques et critiques, par madame de Genlis, en quatre vol. in-S".

�� �