Page:Walch - Anthologie des poètes français contemporains, t3.djvu/143

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



VALÈRE GILLE

Bibliographie. — Le Château des Merveilles (Paul La comblez, Bruxelles, 1893) ; — La Cithare, ouvrage couronné par l’Académie fraaçaise (Fis.chbacher,Paris, 1897) ; — Le Collier d’Opales (Fischbacher, Paris, 1899) ; —Les Tombeaux (Larcier, Bruxelles, 1900) ; — Le Coffret d’Èbène (Fischbacher, Paris, 1901) ; — La Corbeille d’Octobre (Lamertîn, Bruxelles, 1902) ; — Ce n’était qu’un rêve, comédie en un acte et en vers, représentée sur la scène du Théâtre du Parc, à Bruxelles (1902) ; — Le Joli Mai (Giraud).

M. Valère Gille a collaboré à la Jeune Belgique, au Soir (de Bruxelles), à Vers et Prose, etc.

Né à Bruxelles le 3 mai 1867, M. Valère Gille débuta dès sa vingtième année dans La Jeune Belgique, dont il devint directeur après la mort de Max Waller (1890) et dans laquelle il mena, avec ses amis MM. Iwan Gilkin et Albert Giraud, une vigoureuse campagne littéraire pour le triomphe de la tradition française en Belgique.

En 1897, sou délicieux volume La Cithare fut couronné par l’Académie française. « Cet ouvrage de M. Valère Gille, a dit un critique, ravive en nos âmes l’idée que nous nous faisons de l’Hellade depuis que la chantèrent Chénier, Heredia et Marc Legrand. M. Valère Gille excelle à nous décrire on quelques vers, ciselés comme la coupe dont ils interprètent les reliefs et transparents comme l’atmosphère dont ils disent lu douceur, un bouclier aux incrustations champêtres, des coquillages, des figuiers mûrs, un paysage au crépuscule… »

Depuis, M. Valère Gille a publié successivement Le Collier d’Opales (1899), Les Tombeaux (1900), Le Coffret d’Èbcne (1901), La Corbeille d’Octobre (1902), Le Joli Mai, qui contiennent de nombreuses pièces d’une grande et rare beauté.

En 1902, il a fait représenter avec grand succès sur la scène du Théâtre Royal du Parc, à Bruxelles, une comédie féerique en un acte et en vers, intitulée Ce n’était qu’un rêve.

M. Valère Gille est actuellement conservateur adjoint à la Bibliothèque Royale de Bruxelles.