Page:Walch - Anthologie des poètes français contemporains, t3.djvu/73

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





DANIEL DE VENANCOURT





Bibliographie. — Les Adolescents, poésies, avec une préface de M. Robert de la Villehervé (Léon Vanier, Paris, 1891) ; — A travers le Havre, en collaboration avec Charles Le Goffic, texte accompagnant des eaux-fortes de Gaston Prunier (Lemâle et Cie, Le Havre, 1892) ; — Le Devoir suprême, poésies (Alphonse Lemerre, Paris, 1895).

En péparation : un volume de vers.

M. Daniel de Venancourt a collaboré à divers quotidiens et périodiques. Il a fondé les revues littéraires : La Croisade et Le Penseur.

M. Léon-Marie-Daniel Cornette de Venancourt est né au Havre, le 18 mai 1873. « Par sa mère il est Normand ; par son père, il appartient à une famille picarde établie en Martinique au xviie siècle. Sous le pseudonyme de Laurent des Aulnes, il a publié des vers dès sa prime jeunesse… C’est à seize et dix-sept ans qu’il composa Les Adolescents, livre unique dans son genre, et qui sut mériter les suffrages de critiques autorisés, Anatole France, Charles Le Goffic, Edmond Haraucourt, Charles Maurras, Adolphe Brisson, Georges Montorgueil, François de Nion, Philippe Gille, etc. « Il fallait, a dit M. Le Goffic, cette rencontre merveilleuse d’un enfant qui sût exprimer ses sensations avec l’art d’un homme fait. » En 1895, paraissait un nouveau recueil, Le Devoir suprême, œuvre non plus de sentiment, mais de pensée, et dont le succès ne fut pas moindre. Entre temps, Daniel de Venancourt avait fondé au Havre un périodique littéraire, la Croisade… Fixé maintenant à Paris, il prépare plusieurs ouvrages, et entre autres un troisième livre de poésies, qui doit paraître prochainement. Depuis 1901, il publie, en qualité de secrétaire général, l’excellente revue Le Penseur [1]. »

Les vers de M. Daniel de Venancourt sont souples et gracieux. Ils exhalent un doux parfum de juvénile tendresse, de candeur et de sincérité.



  1. M.-C. Poinsot et Ch.-Th. Féret, Anthologie des Poètes normands contemporains.