Page:Walras - Les Associations populaires de consommation, de production et de crédit.djvu/165

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


sens contraire et par la distribution de faux dividendes, la hausse de ces actions pour en revendre. J’admettrai que ces tripotages, pour les appeler par leur vrai nom, soient possibles et aient eu lieu ; ce que je nie, c’est qu’ils tiennent plus à la nature même de l’administration par conseils que les abus du régime politique connu sous la désignation de régime constitutionnel et représentatif ne sont inhérents, eux aussi, à l’essence même de ce régime.

C’est ainsi pourtant qu’on les a expliqués en alléguant que la responsabilité des administrateurs de sociétés anonymes, n’étant point personnelle, n’était pas sérieuse. Et pourquoi donc ? La responsabilité des membres d’un cabinet ministériel est-elle illusoire, parce qu’elle est collective ? En aucune façon. De ce que les ministres sont solidaires, il s’ensuit seulement qu’ils se retirent des affaires comme ils y arrivent, tous ensemble. Ainsi en est-il, ainsi du moins devrait-il en être des membres d’un conseil d’administration. Non : ce qu’il fallait savoir distinguer