Page:Weber - Histoire de la littérature indienne.djvu/461

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


nités Çivaïstes ; à cela se rattachent des prières plus ou moins longues adressées à ces divinités, de même que des instructions sur la manière de tracer les diagrammes mystiques et les cercles magiques, qui assurent leur bienveillance et leur protection.