Page:Weiss - À propos de théâtre, 1893.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





II


Les Annales du théâtre et de la musique. — M. Perrin et la mise en scène.


J’ai annoncé la publication du huitième volume des Annales du théâtre et de la musique, par MM. Edouard Noël et Edmond Stoullig. Le morceau capital des Annales est cette fois la préface de M. Perrin sur la mise en scène.

Tout le monde savait que M. Perrin est un artiste consommé. Personne ne se fût douté, à voir ses préférences décidées pour le moderne et quelquefois le moderne le plus banal, qu’il possédât en littérature le grand goût. Personne ne se doutait davantage qu’il fût écrivain. On l’est toujours quand on parle des choses qu’on aime et où l’on s’entend. J’ai entendu des notaires, dévoués à leur profession, qui deve-