Pages choisies des grands écrivains — George Sand/Avant-propos

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Armand Collin (p. i-ii).

AVANT-PROPOS

Le siècle qui a vu naître et mourir George Sand ne s’est pas écoulé, et déjà la voilà qui prend place parmi nos classiques. En attendant que le public, enfin revenu d’un triste réalisme, se reprenne tout à fait à la littérature idéaliste, on a rassemblé ici, pour l’instruction de la jeunesse, quelques-unes des belles pages que les œuvres de George Sand présentent à profusion. Faut-il ajouter que, loin de limiter les lecteurs, on n’a voulu par cet essai que provoquer les esprits à la curiosité, et les mettre en goût ? Si l’on avait prétendu « extraire » tout ce qui est parfait de forme ou excellent de fond dans George Sand, dix volumes, sinon quinze, n’y auraient pas suffi.

Nous prions donc instamment le lecteur de ne pas se borner à ces courtes pages, et surtout de ne pas exiger de nous plus que nous n’avons prétendu lui donner. Notre Introduction ne vise point à être une biographie, et nos brèves notices ne sont point autant d’études. Études et biographie viendront en leur temps, du moins nous l’espérons. Jusque-là, nous n’avons voulu que guider le lecteur, et l’acheminer vers cette sympathie qui rend la lecture d’un auteur facile, attrayante, et d’autant plus profitable.