Poésies d’Humilis et vers inédits/Paysage nègre

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Poésies d’Humilis et vers inédits, Texte établi par Ernest Delahaye, Albert Messein (p. 154).

PAYSAGE NÈGRE


Il pleut, que la mer
n’a pas autant d’eau
que ce triste hiver !
Et pas un bateau

Sur le lac d’Auber
où - pleurez, roseau ! -
le zéphir amer
emporte un chapeau !

C’est celui du tri -
ste sant - alari
que son âme n’a

encor pour mari ;
cependant qu’a ri
Mossieu Roffina !

(4 avril 1876).
(Lettre à Verlaine).