Poésies de Benserade/Pour Monsieur Perraut

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Poésies de Benserade, Texte établi par Octave UzanneLibrairie des bibliophiles (p. 145).



Pour Monsieur Perraut.

SONNET.


Suy ta pointe, Perraut, sous des couleurs si belles,
Prouve-nous que ton siècle, heureux de toutes parts,
Sur le fait des héros, comme sur les beaux arts,
Ne dégénère en rien de ses premiers modèles.

Fais-nous-en seulement des peintures fidèles,
Nous verrons les LOUIS au dessus des Césars,
Et le temps favorable aux le Bruns, aux Mignards,
Les mettra pour le moins vis à vis des Apelles.

Qui l’oseroit nier ? l’antique a sa beauté ;
Mais elle n’exclud point la sage nouveauté ;
Sans se déshonorer, la fille suit la mère :

Où d’Auguste en seroit la mémoire aujourd’huy,
Si trop respectueux Virgile pour Homère,
Eût fait difficulté de paroître après luy ?

Attention : la clé de tri par défaut « Pour M Monsieur Perraut » écrase la précédente clé « pour monsieur perraut ».