100%.png

Poésies de Catulle/33

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Traduction par Charles Héguin de Guerle.
Panckoucke (p. 51).

XXXIII.

CONTRE LES VIBENNIUS.


Ô le plus habile des voleurs qui exploitent les bains publics, Vibennius, et toi, son impudique fils ; car la lubricité du fils égale la rapacité du père ; qu’attendez-vous pour vous exiler au loin sur quelque rivage funeste ? Les vols du père sont connus de tous ; et le fils a beau mettre au rabais ses infâmes caresses, personne n’en offre une obole.