100%.png

Quelque six mille proverbes/Proverbes indiens

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


PROVERBES INDIENS


  1. Le corbeau est le paria des oiseaux,
    Et l’âne est le paria des quadrupèdes ;
    Mais le paria des contemplatifs, est un saniassy (pénitent) irascible ;
    Et le paria des parias, c’est l’homme qui méprise ses semblables.
  2. L’homme vertueux ressemble à l’arbre touffu, qui, exposé aux rayons du soleil, répand la fraîcheur sous ses branches.
  3. Le juste doit imiter le bois du sandal, qui parfume la hache dont on le frappe.
  4. N’accorde point de confiance à un ami dissimulé ;
    N’attends point de plaisir près d’une femme méchante ;
    Ne compte point sur celui qui travaille contre son inclination ;
    Attends toutes sortes de maux là où règne l’injustice.
  5. Toute l’eau de la mer ne va qu’aux genoux d’un homme qui ne craint pas la mort.
  6. Point de dépense sans profit,
    Point d’entreprise sans réflexion,
    Point de querelle sans nécessité.
  7. Le dard du mépris perce l’écaille de la tortue.
  1. Tiens-toi à cinq brasses d’un chariot,
    À dix d’un cheval, et à cent d’un éléphant ;
    Mais pour éviter le méchant, point de distance qui suffise.
  1. Qui approche le beurre du feu, veut probablement qu’il fonde.
  2. Qui est diligent, n’aura pas faim ;
    Qui médite, ne pèchera point ;
    Qui veille, ne craindra point ;
    Qui sait parler et se taire à propos, n’aura point de querelles.
  3. Trois sortes de gens entrent partout :
    Un guerrier, un savant, une femme.
  4. Lorsqu’au jeu de dames (au jeu de nard) on sépare les pions, ils sont perdus.
  5. Six choses ne vont guère sans une mauvaise fin :
    Servir des rois, faire le métier de voleur,
    Être cavalier habile, accumuler des biens,
    Être sorcier, se mettre en colère.
  6. Vis toujours de bonne intelligence avec ton cuisinier,
    Avec les poëtes, les médecins, et les magiciens,
    Avec celui qui gouverne ton pays, avec les riches et les obstinés.
  7. Le sens d’un songe, l’effet des nuages d’automne, la pensée des femmes et le naturel des rois, nul ne le sait.
  8. Veux-tu éprouver la finesse de l’or ? Frotte-le sur la pierre de touche. — La force d’un bœuf ? Charge-le. — Le naturel d’un homme ? Écoute-le. — La pensée d’une femme ? Point de moyen.
  1. Qui est prudent, ne dira jamais ses pensées à un autre avant d’avoir connu celles de cet homme.
  2. N’habite pas là où l’on manque de temple, d’école, d’astrologue ou de médecin.
  3. Il est heureux de tomber à terre, si, pendant que vous y êtes étendu, votre main rencontre un diamant.