100%.png

Revue des Romans/Frances Brooke

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Revue des Romans.
Recueil d’analyses raisonnées des productions remarquables des plus célèbres romanciers français et étrangers.
Contenant 1100 analyses raisonnées, faisant connaître avec assez d’étendue pour en donner une idée exacte, le sujet, les personnages, l’intrigue et le dénoûment de chaque roman.
1839
◄  Bronikowski Brot  ►


BROOKE (mistr. Fr.), romancière anglaise du XVIIIe siècle.


HISTOIRE DE JULIE MANDEVILLE , traduit de l’anglais par madame Bouchaud, 2 part. in-12, 1764. — Julie Mandeville est un roman fort intéressant ; on regrette toutefois que l’auteur ait adopté un dénoûment aussi tragique qu’inopiné. On a encore de mistriss Brooke :

Histoire d’Émilie Montague, imité de l’angl. par Frenais, 5 vol. in-12, 1770. (Les rites romantiques du Canada et les mœurs de ses habitants sont décrits dans ce roman avec une grande vérité.) — Louisa et Maria , 2 vol. in-12. — Mémoires du marquis de Saint-Forfaix, trad. par Framery, 4 p. in-12, 1770. — L’Excursion, ou l’Escapade, trad. par Rieu, 2 p. in-12, 1778.

HENRI BROOKE, père de la prédédente, a donné le Fou de qualité, traduit par la Beaume, 2 vol. in-12, 1789 ; Juliette Grenville, 2 vol. in-12, 1801.