100%.png

Revue des Romans/Jacques Salbigoton Quesné

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Revue des Romans (tomes 1 et 2)
(p. 185-186).
◄  II. 213
II. 376  ►

QUESNÉ (Jacq.-S.), né à Pavilly en 1778.


LETTRES DE LA VALLÉE DE MONTMORENCY, in-12, 1816. — Un style incorrect et barbare, des tableaux ridicules et licencieux, des situations usées, un fatras scientifique, philosophique et politique ; tels sont les éléments de cet ouvrage, dont nous nous dispenserons de faire l’analyse.

HISTOIRE D’ADOLPHE ET DE SILVÉRIE, suivie de M. D’Orban, 2 vol. in-12, 1822. — Adolphe brûle d’un amour incestueux pour Silvérie, sa sœur. Cependant son cœur est vertueux, et il est sur le point de chercher dans la mort le terme de ses maux, lorsque leur père, officier supérieur qu’ils croyaient mort dans la campagne de Moscou, revient dans ses foyers. Il découvre à Adolphe qu’il n’est point son fils, mais seulement son neveu. Les deux amants, au comble de la joie, unissent leur destinée, et oublient dans les plaisirs de l’hymen les peines que leur a causées l’amour. Cet ouvrage est précédé d’un petit ouvrage sur l’art du romancier.

Nous connaissons encore de ce trop fécond romancier : Le Naufrage, broch. in-8, 1795. — Eugène et Sophie, in-18, 1797. — Lettres de Verteuil, 2 vol. in-18, 1798. — Les Cinq voleurs de la forêt Noire, in-18, 1799. — Les Folies d’un conscrit, 2 vol. in-18, 1800. — Busiris, ou le Nouveau Télémaque, 2 vol. in-12, 1801. — Le jeune Matelot, in-18, 1801. — Les Journées d’un vieillard, in-8, 1804. — Mon Aventure dans la diligence, broch. in-8, 1808 (brûlée par ordre du ministre de la police). — Mémoires de Céran de Valménil, in-18, 1813. — Marcelin, 2 vol. in-12, 1815. — Mémoires de M. Girouette, in-12, 1818. — Les Intrigues du jour, in-12, 1820. — Histoire de Salarice, 2 vol. in-12, 1822. — Mémoires du capitaine Landolphe, 2 vol. in-8, 1823. — Le Moissonneur, 3 vol. in-8, 1824-25. — Confessions de J. S. Quesné, 2 vol. in-8, 1828. — Mémoires du comte de Moniblas, in-8, 1830.