Les bassins à cupule/Site des Groies

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche

Données sur les bassins[modifier]

Dimensions des bassins
Bassin Longueur Largeur Profondeur Surface Volume
B1 2,6 m 1,54 m 1,12 m 4 m² 4,484 m³
B2 3,3 m 1,54 m 1,12 m 5,08 m² 5,691 m³
B3 4,08 m 3,5 m 0,65 m 14,28 m² 9,282 m³
Autres caractéristiques
Bassin Couvre-joints Escalier Pente Cupule :
emplacement
Cupule :
forme
Cupule :
matériau
Dimensions
B1 Convexes
(horizontaux)
Solins
(verticaux)
0 8 cm Décentrée Circulaire Béton D = 60 cm ; P = 15 cm
B2 Convexes 0 3 cm Angle Circulaire Béton D = 80 cm ; P = 15 cm
B3 Convexes 0 0 Angle Ellipsoïdale Béton D = 70 cm ; d = 64 cm ; P = 15 cm

Notes[modifier]

La fouille a mis au jour les reste d’un vaste bâtiment (environ 34 x 26 m, soit 890 m²). Deux bassins étaient construits au Nord-Ouest, près d’une structure identifiée comme un préau de travail. Quatre fours étaient plus au sud. Enfin, un troisième bassin, postérieur, était construit au Sud-Est, loin des autres.

Le site se distingue par une construction très soignée : chaque rang de moellons des parois des bassins étaient compris entre deux arases de tegulæ ; les enduits, de tuileaux pour B1 et B2, blanc pour B3, étaient très fins. D’autres particularités distinguent ce site : les couvre-joints de B3 sont faits d’imbrices dressées et enduites, le fond de B1 et de B2 étaient constitués de tegulæ posées sur le hérisson et noyées dans le béton. Cette construction, très soignée, ne fut reprise qu’une seule fois : une dalle de béton, de 37 cm d’épaisseur, fut coulée et séchée, puis descendue au fond de B2.

À noter, le mur entre B1 et B2, large de 83 cm, pouvait faire face à des poussées importantes. Les deux bassins ne s’emplissaient donc pas en même temps.

Les différentes cupules ont leurs volumes respectifs compris entre 14,6 et 42,4 litres (B1) ; 25,8 et 75,4 litres (B2) ; 23,8 et 70 litres (B3). Pour cette dernière, si l’on considère qu’elle est formé de deux onglets de cylindre, son volume est inférieur à 47,8 litres.

Mobilier[modifier]

Le site a livré de la céramique allant du Ier siècle au IVe siècle, et huit espèces de coquillages différents.

Bibliographie[modifier]

  • DURAND, Georges. Rapport de fouilles du site des Groies à Nieul-sur-Mer, 1976.
  • NICOLINI, Gérard. Notice. Gallia, 1977, tome 35,2, p. 376-377.
  • NICOLINI, Gérard. Notice. Gallia, 1979, tome 37,2, p. 392-393.
  • NICOLINI, Gérard. Notice. Gallia, 1981, tome 39,2, p. 371-372.

Sommaire[modifier]