Site du gué de Sciaux

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
  • Commune : Antigny
  • Département : Vienne
  • Datation : 15 av. J.-C.-40 ap. J.-C.
  • Civitas : Pictonum

Le bassin[modifier]

Dimensions du bassin
Bassin Longueur Largeur Profondeur Surface Volume
B1 4,14 m 2,41 m 1,80 m 9,97 m² 17,959 m³


Autres caractéristiques
Bassin Couvre-joints Escalier Pente Cupule :
emplacement
Cupule :
forme
Cupule :
matériau
Dimensions
B1 0 1 2 cm centrée ellipsoïdale béton D=21 cm ; d=13 cm P=2 cm


Notes[modifier]

Le bassin se trouve au milieu d’un vicus établi sur la voie Poitiers-Lyon. Un hangar de bois qui ne le recouvrait pas était bâti à coté de lui. Non loin, et probablement lié au bassin, se trouve un four. Les scories métalliques abondantes laissent penser à une forge.

Les parois du bassin et l’escalier ont été soigneusement démontées en vue d’une récupération des matériaux, puis le bassin a été comblé avec le hangar qui a été abattu au même moment, le tout en très peu de temps (la terre retenue par les murs du bassin ne s’est pas effondrée à l’époque antique, alors que c’est ce qu’il est arrivé lors de la première pluie après sa mise au jour par les fouilleurs). Cet abandon est probablement du à une extension du templum voisin (aire sacrée), à peu près contemporaine, et de la clôture par un mur de ce même templum. La forge cesse son activité elle-aussi à cette époque, et est englobée dans le périmètre voué au culte.

De l’autre coté de la voie romaine et presqu’en vis-à-vis de la forge, un puits avec margelle de céramique presqu’intacte (découverte exceptionnellement rare) a été découvert. La Gartempe est a environ une cinquantaine de mètres du bassin. Si l’on considère que la cupule est formé de deux onglets de cylindre, on obtient, malgré l’imprécision du calcul, un volume de toute façon inférieur à 0,6 litres.

Mobilier[modifier]

Aucun mobilier lié à l’activité artisanale, soit du bassin, soit du hangar, soit de la forge, n’a été retrouvé dans le comblement du bassin.

Bibliographie[modifier]

  • RICHARD, Christian. Gué-de-Sciaux (sic), Antigny-sur-Vienne- Une ville gallo-romaine, fouille d'un sanctuaire. Mémoire de la Société de recherches archéologiques de Chauvigny, 1989, tome IV, p. 63-71.
  • RICHARD, Christian. Gué-de-Sciaux 2 (sic)- Fosses et céramiques tibéro-claudiennes. Mémoire de la Société de recherches archéologiques de Chauvigny, 1991, tome VI, p. 21.

Sommaire[modifier]