« La Littérature française au moyen-âge » : différence entre les versions

Aller à la navigation Aller à la recherche
m
Révocation des modifications de 86.206.171.193 (retour à la version précédente de MarcBot)
Aucun résumé des modifications
m (Révocation des modifications de 86.206.171.193 (retour à la version précédente de MarcBot))
 
 
J'appelle moyen-âge, personnes, de cette acte là se retoruver souvent, pour des confeence circonstnciel, impertative, ou mem parfoi non importante. les la dans l'histoire de la littérature française, les XIIe, XIIIe et XIVe siècles. Ces trois siècles me paraissent constituer une époque distincte, séparée de ce qui la précède et de ce qui la suit. Le commencement de cette époque est marqué en Europe par une crise sociale, de laquelle sortent tout à la fois les communes, l'organisation complète de la féodalité et de la papauté, les idiomes modernes de l'Europe, l'architecture appelée gothique. Les croisades sont la brillante inauguration du moyen-âge.
 
En France, le moyen-âge a son commencement, son milieu et sa fin. Le XIIe siècle forme la période ascendante; dans le XIIIe est le point culminant, et le XIVe voit commencer la décadence. La première période aboutit à Philippe-Auguste; la seconde est signalée par le règne de saint Louis, dont les lois et les vertus représentent la plus haute civilisation du moyen-âge; la troisième période, celle de la décadence, commence à Philippe-le-Bel et expire dans les troubles et l'agonie du XIVe siècle.
221 462

modifications

Menu de navigation