Différences entre les versions de « Page:Revue des Deux Mondes - 1892 - tome 112.djvu/471 »

Aller à la navigation Aller à la recherche
aucun résumé de modification
(Phe: split)
 
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 1 : Ligne 1 :
  +
{{centré|CHRONIQUE DE LA QUINZAINE|fs=200%|lh=3}}
  +
{{séparateur|lh=2}}
  +
{{droite|14 juillet.|3}}
  +
 
Les sessions de parlemens comme les livres ont leur destin. Il y en a de brillantes, de fécondes pour les affaires du pays, il y en a de simplement utiles, d’honnêtes sessions qui ne font pas parler d’elles, il y en a de décidément médiocres et stériles qui passent sans profit et sans éclat. Celle qui finit, qu’on a hâte de clore pour courir aux élections des conseils-généraux, ne semble pas destinée à figurer dans l’histoire parlementaire de la France parmi les sessions brillantes ou fructueuses, même parmi les sessions bien utilement occupées.
 
Les sessions de parlemens comme les livres ont leur destin. Il y en a de brillantes, de fécondes pour les affaires du pays, il y en a de simplement utiles, d’honnêtes sessions qui ne font pas parler d’elles, il y en a de décidément médiocres et stériles qui passent sans profit et sans éclat. Celle qui finit, qu’on a hâte de clore pour courir aux élections des conseils-généraux, ne semble pas destinée à figurer dans l’histoire parlementaire de la France parmi les sessions brillantes ou fructueuses, même parmi les sessions bien utilement occupées.
   
72 998

modifications

Menu de navigation