Différences entre versions de « Page:Richard - Acadie, reconstitution d'un chapitre perdu de l'histoire d'Amérique, Tome I, 1916.djvu/72 »

Sauter à la navigation Sauter à la recherche
m
aucun résumé de modification
m (→‎Corrigée : mise en page)
m
Contenu (par transclusion) :Contenu (par transclusion) :
Ligne 4 : Ligne 4 :
 
s’embarqua pour la Nouvelle-France, d’où il rapporta des renseignements précieux.
 
s’embarqua pour la Nouvelle-France, d’où il rapporta des renseignements précieux.
 
Il fut attaché ensuite à Pierre Castille, ambassadeur en Suisse. Son
 
Il fut attaché ensuite à Pierre Castille, ambassadeur en Suisse. Son
ouvrage le plus intéressant est une Histoire de la Nouvelle-France, (1609.) Cette
+
ouvrage le plus intéressant est une ''Histoire de la Nouvelle-France'', (1609.) Cette
 
histoire, précieuse à plus d’un titre, a besoin d’être corrigée quant à ce qui
 
histoire, précieuse à plus d’un titre, a besoin d’être corrigée quant à ce qui
concerne la question religieuse. Le titre complet en est : Histoire de la Nouvelle-France,
+
concerne la question religieuse. Le titre complet en est : ''Histoire de la Nouvelle-France'',
contenant les navigations, découvertes et habitations faites par les
+
''contenant les navigations, découvertes et habitations faites par les''
Français es Indes Occidentales et Nouvelle France sous l’aveu et autorité de vos
+
''Français es Indes Occidentales et Nouvelle France sous l’aveu et autorité de nos''
Rois Très-chrétien s, et les nouvelles fortunes d’iceux en l’exécution de ces
+
''Rois Très-chrétiens, et les nouvelles fortunes d’iceux en l’exécution de ces''
choses depuis cent ans jusqu’à hui : en quoi est comprise l’Histoire morale,
+
''choses depuis cent ans jusqu’à hui : en quoi est comprise l’Histoire morale'',
naturelle et géographique de la dite Province, avec les Tables et figures d’icelle,
+
''naturelle et géographique de la dite Province, avec les Tables et figures d’icelle'',
par Mare Lescarbot, avocat en Parlement, témoin oculaire d’une partie des
+
par Marc Lescarbot, ''avocat en Parlement, témoin oculaire d’une partie des''
choses y recitées, octavo, à Paris chez Jean Milct, sur les degrés de la Grand’
+
''choses y recitées, octavo, à Paris chez Jean Milet, sur les degrés de la Grand’''
Sale du Palais 1600. Cette histoire eut six éditions de 1609 à 1618 ; une septième
+
''Sale du Palais 1609''. Cette histoire eut six éditions de 1609 à 1618 ; une septième
en 1866. Lescarbot a aussi écrit Adieu à la France (1608) ; Les Muses
+
en 1866. Lescarbot a aussi écrit Adieu à la France (1608) ; ''Les Muses''
de la Nouvelle-France (1609) ; la défaite des sauvages amouehiquois par le Sagamo
+
''de la Nouvelle-France'' (1609) ; ''la défaite des sauvages amouchiquois par le Sagamo''
Mcmbertou (1609) ; après un séjour en Suisse, il publia en vers un
+
Membertou (1609) ; après un séjour en Suisse, il publia en vers un
 
Tableau des treize cantons (1613). Plusieurs ont affirmé que Lescarbot était
 
Tableau des treize cantons (1613). Plusieurs ont affirmé que Lescarbot était
 
protestant ; ce fut par exemple l’opinion de Faillon. Mais son contrat de
 
protestant ; ce fut par exemple l’opinion de Faillon. Mais son contrat de
 
mariage avec Françoise de Valpergue, 3 septembre 1619, atteste qu’il était
 
mariage avec Françoise de Valpergue, 3 septembre 1619, atteste qu’il était
catholique. V. Jal. Dict. erit. de biogr. et histoire, édit de 1872, art. Lescarbot.
+
catholique. V. Jal. ''Dict. erit. de biogr. et histoire'', édit de 1872, art. Lescarbot.
Aussi Cath. Encyclop. art. Lescarbot, par L. St. G. Lindsay.</ref>. Ces voyages qui se
+
Aussi ''Cath. Encyclop.'' art. Lescarbot, par L. St. G. Lindsay.</ref>. Ces voyages qui se
 
répétaient chaque année pour des fins d’industrie avaient
 
répétaient chaque année pour des fins d’industrie avaient
 
fini par familiariser les habitants des villes maritimes, anglaises
 
fini par familiariser les habitants des villes maritimes, anglaises
7 020

modifications

Menu de navigation