Thresor de la langue françoise/Quartier

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Index Général A B C D E F G H I JK L M N O P Q R S T UV W X Y Z
◄  Quarteron
Quasi  ►

Quartier, m. acut. Est une partie de la chose qui se divise en quatre, comme, un quartier de mouton, Armus veruecinus. d’année trimestre, Anni quarta pars. Un quartier de terre, ou de drap. Arepenni seu vlnae quadrans seu triunx. Mais on dit aussi Quartier pour une partie de la chose qui est divisée en plus de quatre, comme quand on dit Quartier de ville, pour un endroit de la ville, laquelle est neantmoins partie en dix endroits ou parties appelées Quartiers, Regio vrbis. Procedant cette maniere de parler, de ce que toutes villes sont parties de premiere partition en quatre quadrants egaux, à la maniere du monde, duquel un quadrant est ce qui est comprins entre Nort et Est. Le second entre Est et Sud. Le troisiesme entre Sud et West. Le quatrieme entre West et Nort, qui est la fondamentale partition de l’Univers, n’estans les autres que souspartitions pour particulieres intelligences. Quartier aussi est prins simplement pour endroit de païs, comme, Il est venu faire sa demeure en ce quartier. Commigrauit huc viciniæ. Et, de quel quartier estes vous ? Cuias es ? Quartier en outre est adverbe, Habitus. comme, Il vient de quartier. A latere, non autem rectam subit. Et se retirer à quartier, Seorsim secedere, Secessionem facere.

Les quartiers d’une ville, Regiones vrbis.

Par chacun quartier en la ville, Regionatim.

Un quartier malheureux et subject à la tempeste ou gelée, Coelum calamitosum. B.

Les quatre quartiers ou parties du monde, Coeli regiones.