Vie de Lazarille de Tormès/Chapitre V

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

◄   IV V VI   ►


Vie de Lazarille de Tormès - im1 p109.jpg


CHAPITRE V


COMMENT LAZARE SE MIT AU SERVICE D’UN MOINE DE LA MERCI, ET CE QUI LUI ADVINT ÉTANT EN SA COMPAGNIE.


lettrine Jl me fallut chercher le quatrième, et celui-ci fut un moine de la Merci, auquel les femmelettes que j’ai dites m’adressèrent ; elles l’appelaient parent. Grand ennemi du chœur et de manger au couvent, il se serait damné pour courir dehors, et aimait particulièrement les affaires séculières et les visites, tant que je pense qu’il rompait à lui seul plus de souliers que tout le reste du couvent.

Ce maître me donna les premiers souliers que j’usai en ma vie ; mais ils ne résistèrent pas huit jours, et moi-même je ne pus résister plus longtemps à son trot. Pour cela et d’autres choses que je ne dis pas, je le quittai.

Vie de Lazarille de Tormès - im p110.jpg