Voyage autour du monde/Lettre

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saillant & Nyon, libraires (p. 7-9).

AU ROI.


SIRE,




Le Voyage dont je vais rendre compte eſt le premier de cette eſpèce entrepris par les François & exécuté par les vaiſſeaux de Votre Majesté. Le monde entier lui devait déjà la connoiſſance de la figure de la terre. Ceux de vos Sujets à qui cette importante découverte étoit confiée, choiſis entre les plus illustres Savants François, avoient déterminé les dimenſions du globe.

L’Amérique, il eſt vrai, découverte et conquiſe, la route par mer frayée aux Indes et aux Moluques, sont des prodiges de courage & de ſuccès qui appartiennent ſans contestation aux Eſpagnols et aux Portugais. L’intrépide Magellan, ſous les auſpices d’un Roi qui se connaiſſait en hommes, échappa au malheur si ordinaire à ſes pareils, de paſſer pour un viſionnaire ; il ouvrit la barrière, franchit les pas difficiles et, malgré le ſort qui le priva du plaiſir de ramener ſon vaiſſeau à Séville d’où il étoit parti, rien ne put lui dérober la gloire d’avoir le premier fait le tour du globe. Encouragés par ſon exemple, les Navigateurs Anglais et Hollandais trouvèrent de nouvelles terres et enrichirent l’Europe en l’éclairant.

Mais cette eſpèce de primauté et d’aîneſſe en matière de découvertes n’empêche pas les Navigateurs François de revendiquer avec justice une partie de la gloire attachée à ces brillantes mais pénibles entrepriſes. Pluſieurs régions de l’Amérique ont été trouvées par des sujets courageux des Rois vos Ancêtres ; et Gonneville, né à Dieppe, a le premier abordé aux terres auſtrales. Différentes cauſes tant intérieures qu’extérieures ont paru depuis ſuſpendre à cet égard le goût et l’activité de la maison.

Votre Majesté a voulu profiter du loiſir de la paix pour procurer à la géographie des connaiſſances utiles à l’humanité. Sous vos auſpices, Sire, nous ſommes entrés dans la carrière ; des épreuves de tout genre nous attendaient à chaque pas, la patience et le zèle ne nous ont pas manqué. C’eſt l’Hiſtoire de nos efforts que j’ose préſenter à Votre Majesté, votre approbation en fera le ſuccès.

Je ſuis avec le plus profond reſpect,

De Votre Majesté,
Sire,


Le très humble et très ſoumis ſerviteur et ſujet, De Bougainville.