Page:Anatole France - Les dieux ont soif.djvu/72

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
62
LES DIEUX ONT SOIF

semblait dire à ses concitoyens : « Soyez, à mon exemple, patriotes jusqu’à la mort. »

La rue était déserte, la nuit la couvrait de son ombre ; l’allumeur de lanternes passait avec son falot, et Gamelin murmurait :

— Jusqu’à la mort !…