Page:Austen - Orgueil et Préjugé (Paschoud) 2.djvu/230

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


intention, car il a été prouvé qu’il avoit été lié avec Mistriss Young sur le caractère de laquelle nous avions été malheureusement trompés, et, par son secours, il prit assez d’empire sur Georgina dont le cœur amical avoit conservé un tendre souvenir des soins qu’il avoit eu d’elle dans son enfance, pour lui persuader qu’elle avoit de l’inclination pour lui, et la faire consentir à un enlèvement ; elle n’avoit que quinze ans ; sa jeunesse doit lui servir d’excuse ; et après avoir dévoilé son imprudence, je suis heureux de pouvoir ajouter que c’est à elle que j’en dus la connoissance : j’arrivai à Ramsgate par hasard, deux jours avant celui fixé pour l’enlèvement. Georgina ne pouvant alors soutenir l’idée d’offenser un frère qu’elle considéroit comme un père, m’avoua tout. Vous pouvez imaginer quels furent mes sentimens et ma conduite ; les égards que je devois à la réputation de ma sœur, m’empêchèrent de