Page:Austen - Orgueil et Prevention 2.djvu/24

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
20
Orgueil

m’aime, il ne peut être heureux qu’avec moi.

» — Votre première supposition est fausse, il est fort possible que son bonheur ne soit point ce qui les occupe le plus. Elles peuvent lui désirer un rang élevé, une augmentation de fortune, et vouloir lui faire épouser une fille riche, qui ait des parens titrés, et dont la fierté soit égale à la leur.

» — Oh ! certainement elles voudraient le marier à Mlle Darcy, mais ce désir peut être fondé sur des motifs plus raisonnables, elles étaient liées avec cette demoiselle long-temps avant de me connaître, est-il donc si surprenant qu’elles la préfèrent à moi ? Après tout, quels que soient leurs desseins, je ne puis croire qu’elles voulussent s’opposer à ceux de leur frère ; quelle sœur se croirait en droit de faire une pareille chose, sans avoir pour cela un motif bien puissant ? Si elles avaient cru qu’il m’aimât, elles n’auraient point essayé de nous séparer, et s’il m’eût réellement aimée, elles ne pourraient y réus-