Page:Dauze - Manuel de l’amateur d’éditions originales, 1911.djvu/17

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée





MANUEL DE L’AMATEUR
D’ÉDITIONS ORIGINALES

CHAPITRE PREMIER
Des Bibliothèques anciennes.


Les premières collections bibliophiliques, les cabinets de livres, comme on disait alors, furent composées de manuscrits et d’imprimés résumant les connaissances humaines. Parmi ces collections, figuraient en première ligne les éditions originales des classiques grecs et latins, impri

— 1 —