Page:Descartes - Œuvres, éd. Adam et Tannery, II.djvu/57

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


III. 198 CXI. — 1er Mars 1638. 23

calcul, j’ai ici un ami qui s’offre de les écrire[1], et je m’y offrirais bien aussi, mais j’en suis moins capable que lui, à cause que je ne sais pas si bien remarquer en quoi on peut trouver de la difficulté. Je suis,


Le débat sur la Dioptrique fut repris après la mort de Descartes, et Clerselier insère au tome III de la Correspondance du philosophe douze lettres échangées à ce sujet, de 1657 à 1662, entre Fermat, Clerselier, Rohault et La Chambre. Les voici dans l’ordre où il les donne :

I. Fermat à Clerselier, Toulouse, 3 mars i658

(Lettre 43, p. 198-199).

II. Fermât à Clerselier, Toulouse, 10 mars 1658

(Lettre 44, p. 199-205).

III. Clerselier à Fermat, Paris, 15 mai i658

(Lettre 45, p. 206-214).

IV. Rohault à Clerselier pour Fermat, même date

(Lettre 46, p. 215-221).

V. Fermat à Clerselier, 2 juin i658

(Lettre 47, p. 221-226).

VI. Fermat à Clerselier, 16 juin i658

(Lettre 48, p. 226-230).

VII. Clerselier à Fermat, Paris, 21 août i658

(Lettre 49, p. 231-246).

VIII. Fermat à La Chambre, Toulouse, août 1637

(Lettre 50, p. 246-252).

IX. Fermat à La Chambre, Toulouse, 1er janvier 1662

(Lettre 51, p. 252-276).

X. Clerselier à Fermat, Paris, 6 mai 1662

(Lettre 52, p. 276-284).

XI. Clerselier à Fermat, Paris, 13 mai 1662

(Clers., lettre 53, p. 284-295).

XII. Fermat à Clerselier, Toulouse, 12 (lire 21?) mai 1662

(Clers., lettre 54, p. 296-297).


Ces lettres ont été réimprimées dans les Œuvres de Fermat, tome II, 1894, sur une copie, prise par Despeyrous, des originaux de Clerselier qui présentent avec son édition un certain nombre de différences.

  1. Un fragment de cet écrit, dont Descartes parlera dans les lettres suivantes comme d’une Introduction à sa Géométrie, a été retrouvé, parmi les papiers de Leibniz, à la Bibliothèque Royale de Hanovre, avec ce titre : « Calcul de Mons. Descartes ». Il a été publié par M. Henri Adam dans le Bulletin des Sciences Mathématiques, 1896.