Page:Glatigny - Vers les saules, 1870.djvu/24

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


Vers les saules. SCENE III., ÉLÉ07<iOT{E. Pontchartrain. Oui. nous pourrons, bichette^ Donner en cet endroit notre coup de fourchette. Eléonore. Ces bords de la rivière ont un calme si frais... Oh! les rêves charmants quen ce lieu je ferais! Pontchartrain. Ouf! qu il fait chaud! Eléonore. A rsenc ! Pontchartrain. Eléonore ! Ils passent.