Page:Glatigny - Vers les saules, 1870.djvu/27

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


Scène v. 15 Henriette. Monsieur Henri... Henri. Alademoiselle. . . Ah! quel diable en mon cœur ni entraîne encor vers elle? Henriette. Je voudrais vous parler y mais je n’ose. Henri. Achevei. Henriette. Vous allei bien depuis... le jour où... vous savei? Henri. Où j^di cru que j’allais mourir! f^ous êtes bonne. Oui y ce sont de ces jours funèbres qu’on charbonne Sur le mur, et ces jours ne s’effacent jamais... Henriette. Autrefois... tous les deux... Henri. Du temps que je t’aimais ! C’est le Donec gratus, la chanson éternelle!