Page:Mérat - Les Trente-six Dédicaces pour les trente-six quatrains à Madame, 1903.djvu/19

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page n’a pas encore été corrigée


VI

A MON AMI HENRI BEAUCLAIR

Ma muse n’est pas refroidie,
Elle s’échauffe même un peu.
Buvons, Champagne et Normandie,
Et vive le trou du milieu !