Page:Meilhac et Halévy - Théâtre, VII.djvu/434

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


montagne et nous ferons passer le reste… Tous nos camarades ont été prévenus… ils sont ici, cachés… mais c’est de vous trois surtout que nous avons besoin… vous allez partir avec nous…


CARMEN, riant.

Pourquoi faire ? pour vous aider à porter les ballots ?…


LE REMENDADO.

Oh ! non… faire porter des ballots à des dames… ça ne serait pas distingué.


LE DANCAÏRE, menaçant.

Remendado ?


LE REMENDADO.

Oui, patron.


LE DANCAÏRE.

Nous ne vous ferons pas porter des ballots, mais nous aurons besoin de vous pour autre chose.


QUINTETTE

LE DANCAÏRE.
Nous avons en tête une affaire !

MERCÉDÈS.
Est-elle bonne, dites-nous ?

LE REMENDADO.
Elle est admirable, ma chère ;
Mais nous avons besoin de vous.

LES TROIS FEMMES.
De nous ?

LES DEUX HOMMES.
De vous !
Car nous l’avouons humblement
Et très respectueusement,
Quand il s’agit de tromperie,
De duperie,
De volerie,